Publié le 22 Janvier 2011

Rédigé par HODIE

Publié dans #Soleil

Publié le 21 Janvier 2011

DSC02735DSC02733DSC02736

Sur le Corsaire I, on aperçoit à babord  l'île du Levant et à tribord Port-Cros et Bagaud

Voir les commentaires

Rédigé par HODIE

Publié dans #Ile du Levant

Publié le 20 Janvier 2011

P1170012
un champignon non consommable : Clavaria stricta 

 

P1170013
au carrefour des Filaires (station 3 du sentier nature)

 

P1170011
 jeunes pousses de bruyère arborescente (Erica arborea)

Voir les commentaires

Rédigé par HODIE

Publié dans #La Réserve Naturelle des Arbousiers

Publié le 19 Janvier 2011

Carte postale où l'on voit à droite la coque du remorqueur Polyphème

cpayguade70

Voir les commentaires

Rédigé par HODIE

Publié dans #L'Ayguade

Publié le 18 Janvier 2011

Rédigé par HODIE

Publié dans #Maisons

Publié le 17 Janvier 2011

Extraits d'une revue de l'Association Naturiste des Amis de l'Ile du Levant ADIL des années 50

article de Lucien BERLAND

P4230010


 

On s'est ému parfois de trouver de petits scorpions dans divers endroits de l'île ; ils ne sont pas rares, en effet, dans les environs des Grottes, où on les voit en soulevant des pierres.

L'île est réputée ne pas contenir d'animal dangereux. Serait-ce inexact ?

Le nom scientifique du petit animal levantin est Euscorpius flavicaudis ; c'est le scorpion à queue jaune ou scorpion à pattes jaunes qui mesure 3 à 4 centimètres.

Il se trouve sur tout le pourtour de la Méditerranée, des Pyrénées aux Alpes, et il existe aussi en Corse.

Le petit  scorpion noir est tout à fait inoffensif.

ascorpion

L'activité du venin, chez les scorpions comme chez les serpents, est très variable, et sa virulence est une propriété de telle espèce de scorpion et n'a aucun rapport avec la taille. On peut affirmer que la piqûre de celui-ci est insignifiante : à peine la piqûre d'une épingle, et bien moins que celle d'une guêpe ou d'une abeille.

Il n'en est pas de même pour le grand scorpion jaune entièrement d'un jaune clair (Buthus occitanus), commun dans la basse vallée du Rhône et à l'ouest jusqu'en Espagne, mais qui devient rare vers l'est, et n'est pas passé en Corse, ni heureusement aux îles d'Hyères. Le venin de ce scorpion jaune est très actif, et cause des accidents assez sérieux, sans toutefois être mortels.

Les scorpions sont ovovivipares ; la mère pond des œufs contenant des petits entièrement développés, qui se libèrent de leur enveloppe et grimpent immédiatement sur le dos de la mère où ils restent plusieurs semaines. Tout jeunes, ils sont de couleur pâle et ne deviennent noirs que plus tard ; aussi est-ce un spectacle curieux de voir ces petits, au nombre de 20 à 30, sur le dos de la scorpionne, leur couleur pâle tranchant sur le noir profond de la mère.

 

Voir les commentaires

Rédigé par HODIE

Publié dans #La faune

Publié le 16 Janvier 2011

Rédigé par HODIE

Publié dans #1945-1970

Publié le 15 Janvier 2011

DSC02708

14 janvier 2011

Voir les commentaires

Rédigé par HODIE

Publié dans #Bords de mer

Publié le 14 Janvier 2011

Rédigé par HODIE

Publié dans #Port Cros et Bagaud

Publié le 13 Janvier 2011

Rédigé par HODIE

Publié dans #Bords de mer