Articles avec #poulpe tag

Publié le 21 Novembre 2022

Dans la Vie Hyèroise des 15 novembre et 15 décembre 1932
Source : Patrimoine numérisé de la Médiathèque d'Hyères 

Vu dans le port de l'Ayguade du Levant ! 

Attention
Depuis 2016, la pêche du poulpe est interdite du 1er juin au 30 septembre.

 

Voir les commentaires

Publié le 2 Octobre 2022

Publié le 12 Septembre 2021

Rédigé par HODIE

Publié dans #La faune, #Sous l'eau, #Bords de mer, #Ile du Levant, #Poulpe

Publié le 10 Septembre 2021

Calanque des Moines
Calanque des Moines

Calanque des Moines

Voir les commentaires

Rédigé par HODIE

Publié dans #Sous l'eau, #La faune, #Ile du Levant, #Bords de mer, #Poulpe

Publié le 31 Juillet 2021

Rédigé par HODIE

Publié dans #Sous l'eau, #Bords de mer, #La faune, #Ile du Levant, #Poulpe

Publié le 29 Septembre 2018

ÉDITION SPÉCIALE DE LA REVUE NATURISTE INTERNATIONALE
L'ILE DU LEVANT
NOUVEAU GUIDE 1958

"C'est arrivé au Levant" 

1955-56

  Cette autre histoire se prolonge d'une saison à une autre, car l'assassin revient toujours sur les lieux du crime, mais quand il a le temps.

  Voici les faits. Depuis q'a été réduit le périmètre naturiste au Levant, il est malaisé de "se prendre" une bouillabaisse. Si bien qu'on a découvert les mérites du civet de poulpe, de la murène mayonnaise et du congre à la rouille. Furetant entre la Galère et l'Avis, j'avais aperçu sur un fond minable un objet qui ressemblait à un vieux couvercle de lessiveuse d'assez grand diamètre. A tout hasard, Raymond Adout (enquête-filature-discrétion) plongea et souleva le couvercle. Un beau congre démarra dans un nuage de sable. Je l'embrochais de travers, il se décrocha et fila vers une fissure obscure où je le suivis. Sous la houle, l'eau profonde siphonnait là-dedans et je me trouvai nez à nez - exactement - avec le congre.

  Sur-le-champ mué en champion de brasse papillon, je rentrai le ventre mieux que Miguel Dominguin dans l'arène pour laisser foncer l'affreux, qui finalement, ut harponné, estourbi, fricassé et enseveli en terre chrétienne sous un linceul d'aïoli.

  L'année suivante, une dorade vagabonde nous ramena sur les lieux du crime. Apercevant le couvercle, nous échangeâmes, à travers nos masques de verre, un regard amusé en souvenir du rodéo passé.

  Raymond, qui ne doute de rien, plongea enquêter sous le couvercle. Sait-on jamais ? J'eus à peine le temps de viser et de tirer, un superbe congre se tordait sous ma flèche ! Cette fois, ça n'avait pas fait un pli.

  Une communication à l'Académie des Sciences nous semble s'imposer. Elle débutera ainsi : "Le congre, constituant un plat apprécié lorsqu'il est coupé en tranches et accomodé à l'aïoli, vit caché sous de vieux couvercles de léssiveuse. Le chasseur de congres aura intérêt à rechercher de tels couvercles. Dés qu'il apercevra un, il le soulèvera sans précautions inutiles. A ce moment, le congre, etc..."

Jean-Albert Foëx à proximité de l'épave du POLYPHEME - Extrait de Rendez-vous sous la mer, Nouvelles Editions Latines 1954

Jean-Albert Foëx à proximité de l'épave du POLYPHEME - Extrait de Rendez-vous sous la mer, Nouvelles Editions Latines 1954

Voir les commentaires

Rédigé par HODIE

Publié dans #Guides, #Histoire, #Ile du Levant, #1958, #Poulpe

Publié le 4 Septembre 2018

"L’ÎLE DU LEVANT, NOUVEAU GUIDE 1958"

Alexandre Sinel a fait plusieurs expositions de ses œuvres, à Paris et en Province. Dans les notes qui suivent, il relate son expérience et ses impressions de peintre sous-marin en se livrant à la paresseuse découverte des fonds qui prolongent sous la surface de la mer, la beauté de l'île.

Suite de l'article proposé sur le groupe FB "île du Levant, son histoire".

Voici une autre histoire :

  "Malgré la mauvaise réputation dont on a gratifié le pieuvres (ou les poulpes), je peux certifier qu'il n'y a rien de plus tranquille, de plus gentil, et peut-être de plus intelligent qu'un poulpe.

  Un jour, en pêchant à la ligne à la pointe du Cheval, je constatai le disparition consécutive de trois rougets, cependant bien accrochés à l'hameçon double qui me servaient d'appât. Intrigué, je plonge et découvre un poulpe qui tranquillement, décrochait un autre poisson et me jeta un coup d’œil insolent avant de se sauver. Le jour suivant, au même endroit, même scène. Cette fois, je poursuis le larron vers un trou de rocher d'où sortait une énorme rascasse ; en passant à sa portée, le poulpe lâche sa prise que la rascasse engloutit aussitôt. A un mètre de là, se trouvait un autre trou abritant quelques petits poulpes qui semblaient attendre le mien. Conclusion (peut-être poétique !) : mon poulpe récompensait avec mes rougets la rascasse gardienne de sa progéniture. Les jours suivants, j'ai eu confirmation de mes déductions et nous sommes devenus des amis ; le ravitailleur c'était moi, moyennant quoi, tous me servaient de modèles.

  Celui qui se promène sous la mer, flâne et observe, découvre tout un monde extraordinairement passionnant, actif et plein de secrets, il découvre cela partout, même là où un nageur n'aura rien aperçu après avoir jeté quelques regards trop hâtifs.

  L'artiste, le dessinateur, examinant les couleurs, les ombres et les lumières, surprend d'infimes changements, de minuscules activités, de mystérieuses modifications qui le mettent sur la piste des captivants petits mystères sous-marins.

 Au cours de ma carrière sous-marine déjà longue et riche en péripéties, j'ai plongé sur bien des côtes, de la Méditerranée occidentale jusqu'en Mer Rouge. Bien sûr, j'ai éprouvé devant l'indescriptible splendeur du récif de corail, du royaume des coraux, l'émotion qu'ont ressenti tous ceux qui ont plongé dans les eaux tropicales. Pourtant, c'est à l'île du Levant que je retourne toujours avec un plaisir inchangé, car cette île, d'une beauté grecque, est sortie dans les eaux les plus transparentes du monde. D'autres ont fait cette même constatation ; en particulier sur toute la face sud, de Maupertuis au Titan, sous les yeux du promeneur aquatique s'ouvrent mille jardins clairs, lumineux, avec leurs rocailles, leurs grottes, leur flore scintillante et et rapide, au hasard des vallonnements, des plateaux sous l'eau toujours toujours idéalement transparente, cristalline, où les méduses elles-mêmes, roses et grises, paraissent semblables à des oiseaux, boules de plumes sans poids, soutenues par quelque frémissement léger de l'été."

Alexandre SINEL, peintre sous-marin.

 

Voir les commentaires

Publié le 18 Août 2018

POULPE

A cuttle-fish (or small octupus) which is often the victim of disappointed harpoon fishermen. As the other fish dart away so quickly the divins heroes make for this somewhat trustful and inquisitive little sea animal. The eight-armed (tentacles) little sea-creature is then dragged from the water amidst blood-curdling yells of triumph and slowly tortured to death. The dead cuttle-fish are then consigned once more to the waves because they are not to every's one palate and are rather difficult to prepare as a meal. These torturers qhould be forced to eat their victim immediately after being killed.

Ile du Levant in the nude n°111 Special Edition Sun & Health (Holidays) Limited 1967

Voir les commentaires

Rédigé par HODIE

Publié dans #Guides, #Histoire, #La faune, #Anglais, #Ile du Levant, #Poulpe

Publié le 4 Juillet 2018

Des serrans écritures
Des serrans écritures

Des serrans écritures

Voir les commentaires

Rédigé par HODIE

Publié dans #La faune, #Sous l'eau, #Ile du Levant, #Poulpe

Publié le 28 Octobre 2014

Un projet d’interdiction de prélèvement du poulpe en Méditerranée

du 1er juin au 30 septembre

poulpe-slider.jpg

                                             

Voir les commentaires

Rédigé par HODIE

Publié dans #La faune, #Poulpe, #Ile du Levant