Articles avec #jahandiez tag

Publié le 7 Mars 2022

« Collections Médiathèque d'Hyères »
Patrimoine numérisée

Du 15 mars 1932

Un article d'Emile Jahandiez

<<< Photo et article >>>

L'Agave (suite et fin)

Agave univittata

 

Agave Sisalana

Voir les commentaires

Publié le 5 Mars 2022

« Collections Médiathèque d'Hyères »
Patrimoine numérisée

Du 15 mars 1932

Un article d'Emile Jahandiez

 


A suivre

Voir les commentaires

Publié le 4 Septembre 2016

Rédigé par HODIE

Publié dans #1929, #Histoire, #JAHANDIEZ

Publié le 13 Novembre 2015

Le &quot;château&quot; 4
Le &quot;château&quot; 4
Le &quot;château&quot; 4

Extrait du "Jahandier"

La route qui y* conduit part de la colonie. Bordée de pins, elle traverse ce qui fut autrefois un parc superbe, s'étageant en face de la mer. Le château lui-même est entouré d'un fouillis étrange de plantes exotiques : palmiers, agaves, figuiers de Barbarie, mimosas, grenadiers, lauriers-roses, tous pêle-mêle, vigoureux, redevenus sauvages sous le climat quasi africain de l'île (1). Tout cela est navrant d'abandon ; bien plus lamentable cependant est l'intérieur de cette habitation, qui montre encore les traces de la magnificence d'autrefois.
Les grandes portes à volets, tombées, arrachées par la violence du vent, pourrissent dans les herbes folles. L'on entre dans une vaste salle au plafond craquelé, jonchant le parquet de ses débris : c'est l'ancienne salle de billard, dont il ne reste plus que les morceaux du marbre qui a été brisé ainsi que le cheminée. Ailleurs dans les cuisines, les éviers ont été descellés et laissés sur place. Dans toutes les pièces, c'est le même délabrement. Tout s'écroule dans cette riche demeure. Les escaliers s'effondrent, on n'oserait les gravir. A l'extérieur, un escalier tournant en fer conduit sur une terrasse d'où la vue est splendide sur les trois îles et sur le littoral, où se dessinent les vallonnements pittoresques de la chaîne des Maures. ON distingue parfaitement le Lavandou ainsi que le cap Bénat, le fort de Brégançon et la ville d'Hyères. (2)
Un petit bâtiment, voisin du château, renferme la chapelle, complètement vide et ruinée aujourd'hui. Des soldats de l'infanterie de marine ont logé dans le château ainsi que dans la colonie ; ils n'ont laissé, en souvenir de leur passage, que des graffiti de corps de garde charbonnés un peu partout sur les murs.

* au château
(1) Citons parmi les plantes acclimatées dans ce jardin par l'éminent horticulteur-botaniste belge J. Linden, beau-père de M. Otlet et subsistant encore actuellement : des palmiers des genres Chamerops et Phoenix, plusieurs espèces de Pittosporum, d'Agave et de Yucca, puis Polygala myrtifolia L., var. grandiflora Hook., Melianthus major L., Oxalis floribunda Link et Otto, Euonymus japonicus Thum., Acacia dealbata Link, A. relinoides Schlecht., A. cyanophylia Benth., Eucalyptus rostrata Schl., E. Lehmannii Benth., Melaleuca ericifolia Sm., Opuntia cylindrica D. C., Delairea scandens Lem., Phlomis fruticosa L., Tecoma jasminoides Lindl., Quercus Mirbeckii D. H., Dasylirion glaucum Carr., D. gracile Zucc., Doryanthes excelsa R. Br., Cupressus sempervirens L. et Casuarina equisetifolia Forst.
(2) Actuellement, il est peu prudent de monter sur cette terrasse

Le &quot;château&quot; 4
Le &quot;château&quot; 4

Voir les commentaires