Articles avec #foex tag

Publié le 4 Novembre 2021

 Un extrait de ce roman de Jean-Albert Foëx
déniché dans la revue NATURISME 54 n°50

Source : Collection Domaine naturiste de l’Origan
https://labibliotheque.coeurnaturiste.com

Suite et fin

 Photo : Serge de Sazo
NATURISME 54 n°50

 

Voir les commentaires

Publié le 3 Novembre 2021

Un extrait de ce roman de Jean-Albert Foëx
déniché dans la revue NATURISME 54 n°50

Source : Collection Domaine naturiste de l’Origan
https://labibliotheque.coeurnaturiste.com

Suite

​​​​​​​à suivre..

​​​​​​​à suivre..

Photo : Collection Patrick Bellet / Honor Gell
Canoë et kayak dans la calanque de l'Huile

L'homme du Castelas (un extrait) 3/4

Photo : Collection Patrick Bellet / Honor Gell
Canoë et kayak dans la calanque de l'Huile

 

Voir les commentaires

Publié le 2 Novembre 2021

Un extrait de ce roman de Jean-Albert Foëx
déniché dans la revue NATURISME 54 n°50

Source : Collection Domaine naturiste de l’Origan
https://labibliotheque.coeurnaturiste.com

Suite

à suivre..

à suivre..

L'homme du Castelas (un extrait) 2/4

Photo : Collection JP Blanc
On aperçoit la montée de l'Ayguade

 

Voir les commentaires

Publié le 1 Juin 2020

Article du n°109 de LA VIE AU SOLEIL de  Janv-Fev 1986
par Jean-Albert Foëx

"Voici 50 ans, 27 naturistes du Levant s'embarquaient pour Tahiti,
parmi eux Jean Damiat "

suite..

A suivre...

Le début de cette aventure est racontée par Jules Druard
voir lien ci-dessous

Voir les commentaires

Rédigé par HODIE

Publié dans #Ile du Levant, #Histoire, #Druart, #Damiat, #Foëx, #1935, #1986, #Coupures de presse

Publié le 31 Mai 2020

Retrouvé cet article du n°109 de LA VIE AU SOLEIL de  Janv-Fev 1986
par Jean-Albert Foëx

"Voici 50 ans, 27 naturistes du Levant s'embarquaient pour Tahiti,
parmi eux Jean Damiat "

A suivre...

Voir les commentaires

Rédigé par HODIE

Publié dans #1986, #Tahiti, #Ile du Levant, #Druart, #Damiat, #Histoire, #Raiatea, #Foëx

Publié le 25 Octobre 2019

Extrait de "L'ILE DU LEVANT, NOUVEAU GUIDE NATURISTE", une édition spéciale de la Revue Naturiste Internationale de 1959

extrait de l'article " LEVANT NEW-LOOK " de Jean-Albert Foëx

LES TEMPS NOUVEAUX

Depuis que les Crétois et les Phéniciens relâchaient à l'île du Levant et laissaient tomber par-dessus bord les amphores qu'aujourd'hui recherchent les plongeurs, en dépit de la volonté naturiste - originellement orientée vers la rusticité - le Levant a atteint son plus haut point de confort matériel.

Dans l'épaisseur instantanée des maquis, on ne risque plus que la rencontre de petits serpents craintifs satisfaits d'être apprivoisés. Seuls les moustiques, qui attaquaient déjà les Phéniciens barbus, restent irréductibles et agressifs. Si l'envie vous prend de passer une nuit à la belle étoile, sur le seuil doucement mobile de la mer, n'oubliez pas, poètes, de vous saucissonner dans une double moustiquaire, sans quoi les insectes laborieux ne laisseraient de vous sur la plage que votre bracelet-montre et vos fausses dents.

Notre paradis a son serpent, cela va de soi, ses moustiques et sa gentillesse.

Gentillesse, écrit Littré, qualité de celui qui plaît, en parlant des personnes (l'idée de bonne race; qui est le sens propre de gentil, ayant amené celle d’agrément, d'élégance).

La gentillesse au Levant ne prêtent guère l'oreille aux charlatans, marchands d'orviétan et de doctrines censées défendre et promouvoir une vie intelligente.

Ils pensent que rien ne préserve mieux vie et intelligence qu'une falaise de rochers, qu'un bateau bien taillé permettant de filer au large.

Pour prendre congé, aussi illimité que possible, de la crasse des habitudes, le bateau choisit les îles.

Raisons suffisantes pour que le Levant garde notre affection. Son détachement géologique du continent va de pair avec notre détachement d'un monde assourdissant, mortifié ou ennuyeux.

Ainsi s'obtient un confort spirituel qui fâchera les poètes maudits syndiqués  et les angoissés professionnels, mais qui permet de porter sur toutes choses un regard serein.

L'homme moderne s'acharne à lancer vers le ciel des machines qui égratignent les espaces où les distances se comptent en années-lumière.

L'homme naturiste prend ses distances, se contente de rapports primitifs avec le soleil, évalue son bonheur terrestre en heurs de lumière.

En ces heures que le Levant, new-look et éternel; lui prodigue sans compter

Voir les commentaires

Rédigé par HODIE

Publié dans #Ile du Levant, #Guides, #1959, #FOEX

Publié le 24 Décembre 2018

" L’Île du Levant sort lentement de la mer. L'échine plate devient puissante levée de roches couvertes d'arbousiers, de yuccas, de pins torturés. La jumelle révèle une côte rouge, noire, vert-bouteille, déchiquetée, effondrée, massacrée par les vagues. Ellen repère le Grand-Avis, fixe l'à-pic barbare du Castellas. Juste au-dessus du sommet de la muraille rocheuse où s'incrustèrent tous les corsaires méditerranéens, on dirait qu'un oiseau immobile bat de ses ailes noires. Ellen se souvient soudain du vieux symbole fraternel et provocant, elle distingue la hampe fine qui dresse contre le ciel bleu pâle, rincé par le vent, purifié par le soleil levé, le minuscule fanion noir du Castellas, frémissant comme une révolte, palpitant comme un désir.

Le mistral qui n'a pas faibli jette des paquets de mer énormes sur les récifs qui marquent l'extrémité est de l'île, le courant du large les prend en écharpe, le "Corinne" va virer difficilement de bord pour pénétrer dans la calanque du Sémaphore."

Extrait de "La fille perpendiculaire"

1949 : édition de la rose rouge

1949 : édition de la rose rouge

Voir les commentaires

Rédigé par HODIE

Publié dans #Artistes-écrivains, #Foëx, #Ile du Levant

Publié le 7 Juin 2015

Rédigé par HODIE

Publié dans #1965, #Guides, #Foex, #Moines, #Galère

Publié le 3 Mai 2015

Guide Naturiste 1965 de l’île du Levant - Rédaction dirigée par J.A. Foëx

Guide Naturiste 1965 de l’île du Levant - Rédaction dirigée par J.A. Foëx

Voir les commentaires

Rédigé par HODIE

Publié dans #1965, #Guides, #Foëx, #hôtel Bellevue