Un tour de l'île en kayak en 1946 (2)

Publié le 23 Juin 2013

VIE LIBRE - Culturisme-Alpinisme-Naturisme-Ajisme
N°1 Avril 1947 
TITREA.jpg
Suite
Le lieu est sauvage à l'extrême ; on se sent effrayé de solitude ; des goélands à l'attente sur les rochers, ou posès sur l'eau calme, s'envolent à votre approche. Malgré l'aspect tranquille de la nature, des remous agitent les profondeurs. Près du roc de MAUPERTUIS, il y a comme un torubillon lent qui oblige à pagayer une dizaine de fois de suite du même côté, pour pouvoir maintenir une direction correcte. Aussitôt le cap dépassé, l'oeil embrase subitement la côte Sud de l'île jusqu'au Grand Cap ; en face de soi l'horizon est barré par les hautes falaises entre RIOUFREDE et le Grand Cap. On atteint la pointe de Cheval, avancée rocheuse, et on aperçoit la plage de RIOUFREDE ayant à sa gauche les rochers du Sparte-Club, le tout dominé par une abondante frondaison. Escale sur la plage de RIOUFREDE, et casse-croûte à 9h10 ; plaisir de retrouver quelques êtres humains, après la traversée du desert sauvage de MAUPERTUIS.
CRIOUFREDE.jpg

Départ à 9h30. Même calme général des élèments. Hautes falaises gris noir. Pointe du Russe (pourquoi ce nom ?). Grand Cap. Calanque des Pierres de Fer, qu'un sentier réunit au Grand Avis ; la calanque est déserte à cette heure ; attention aux rochers à fleur d'eau, qu'heureusement, le léger clapotis des eaux vous indique.
Maintenant, c'est une côte basse, curieusement découpée où abonde le quartz. Le regard se porte sur quelques sites inconnus du voyageur rerrestre, la Calanque de l'Huile, le Vaisseau, les Pierres Blanches, la calanque du Ponton ; puis l'oeil découvre la plage de l'Ane, caillouteuse et à l'abri rocailleux, terreur du kayakiste.
CANE.jpg
Photos aériennes SM
à suivre
1936-CARTE-TOURISTIQUE-Ed-Bazar-Heliopolis-A.-Reymond--Ge.jpg

Rédigé par HODIE

Publié dans #1945-1970

Commenter cet article