Articles avec #1850-1853 tag

Publié le 12 Octobre 2015

Un petit morceau d'histoire de l'île du Levant

« La société des copropriétaires de l’île du Levant » 1850-1853

"Règlement relatif à la société de l’île du Levant" 1852, B.M. HYERES (FP 302)
Rédigé par Raymond HUBSCH

A part les 65 hectares de la batterie de l'Arbousier et les terrains du phare en possession de la marine, l'État acheta, les 15 et 18 mai 1850, la parcelle où allait être édifié le sémaphore.

La même année, le comte Balahu de Noiron devint propriétaire des 937 hectares du marquis de Las Cases (le précédent propriétaire). Noiron fit de grandioses projets de développement, contrariés par les démêlés de son fils avec le ministère des Armées. Il revendit le Levant le 16 décembre 1853 à Melchior de Grivel.

Dans ces projets figurait la création d’une société libre et civile sous le nom de « Société de l’Ile du Levant » avec un règlement particulier.

Cette société devait, dans l’esprit de son promoteur, faire de l’île une réserve où les habitants vivraient en bonne intelligence à l’abri de tous maux. Le travail, le respect de la religion, des bonnes mœurs et de la propriété étaient la règle de conduite. Les manquements éventuels seraient portés devant un tribunal d’honneur institué sur l’île. Grâce aussi aux orphelins qu’elle devait recueillir, éduquer et instruire, la société de l’île du Levant avait pour objet l’exploitation de tous les élèments de production de toutes les ressources agricoles, horticoles, vinicoles, forestières, minérales, maritimes, industrielles. - à suivre -

Extrait du cadastre napoléonien de 1828

Extrait du cadastre napoléonien de 1828

Voir les commentaires

Rédigé par HODIE

Publié dans #1850-1853, #Raymond Hubsch

Repost 0