promenades au Levant en 1936

Publié le 2 Mai 2011

" Rappelez-vous l’odyssée d’une troupe de naturistes parisiens qui voulurent naguère se rendre de Rioufrède aux Grottes par le plus court – un demi-kilomètre à vol d’oiseau.- Les imprudents errèrent en slip ; jusqu’au milieu de la nuit, tenaillés par la faim et la soif, grlottants de froid, la peau écorchée à souhait. Ils durent finalement leur salut à des signaux luminuex lancés de la hauteur.

Que l’aventure des trois étudiants belges vous servent pareillement de leçon. Fantaisie leur prit – c’était en 1936 – de longer la côte, de Maupertuis aux Grottes. Pour y parvenir, il leur fallut traverser mainte crique à la nage, longer des corniches où l’isard eût hésité à s’engager. A l’hôtel, on s’inquiétait de cette absence prolongée. Enfin, tard dans l’après-midi, les jeunes gens réapparurent, affamés, perdus, morfondus."

extrait de la dernière page du livre ILE DU LEVANT de Louise DESORMONTS
suivi d'un Guide du Touriste avec quatorze Promenades par Auguste PIGUET de 1937 

Desormonts

Rédigé par HODIE

Publié dans #1930-1939

Repost 0
Commenter cet article