LE PALMIER, journal d'Hyères du 30 avril 1931

Publié le 28 Novembre 2012

Source : Médiathèque d'Hyères

1931-LePalmier-30avril-n-1074-.jpg

HELIOPOLIS

Ceci est le nom de la cité naturiste que les Docteurs Durville sont en train de créer à l'Ile du Levant. Elle fut autrefois la plus riche des Iles d'Hyères, et, après avoir eu bien des propriétaires, appartenait à l'Etat depuis 1892. Les frères Jahandiez ont fait sur le Levant une étude très approfondie. Ils nous ont révélé les multiples richesses de cette bienheureuse terre où la Nature a été si généreuse, tant au point de vue des sites, que de la géologie, ou de la botanique. Malgré toutes ses splendeurs, l'Ile du Levant vivait seule et dédaignée depuis bien des années, " offrant au soleil sa beauté abandonnée, dont les hommes n'ont pas voulu " selon l'heureuse expression de Bordeaux.

Les Docteurs Durville qui ont acheté une partie de l'Ile, vont la sortir de sa léthargie.

Tout en créant leur centre naturiste et en ramenant la vie dans les ruines abandonnées, il ne massacreront plus le paysage. Pas de murs, pas de panneaux-réclame, pas de "propriété privée", pancartes odieuses, abimant les sites les plus enchanteurs. Pas de routes pour les autos, par lesquelles la circulation moderne trépidante et bruyante trouverait moyen de s'infiltrer. La nature ensoleillée dans toute sa splendeur, et la vie calme, paisible, amenant le repos des nerfs surexcités. Il ne faut pas confondre "Naturisme" et "Nudisme". Etre Naturiste, c'est aimer la simplicité, la vie saine de plein air, le soleil, l'eau. C'est ainsi vivre loin du bruit et des poussières. C'est ignorer la dangereuse course à l'argent, pour laquelle bien souvent des hommes meurent avant d'avoir accompli leur tâche, ayant trop demandé à leur résistance physique, car ils croyaient que vivre, c'était demander plus qu'on avait.

Les nudistes ne sont pas toujours naturistes. C'est le cas pour les Allemands qui après s'être exhibés dans le costume d'Adam dans un stade, ou dans un camp, avaleront force chopes, saucisses et choucroute. L'Etre naturiste, pour eux, c'est vivre un temps déterminé sans le moindre vêtement, et reprendre ensuite leur existence habituelle. Loin de là est la conception des Docteurs Durville et de leurs adeptes.

J'ai vu Héliopolis ou plutôt ce que serait Héliopolis.

A l'heure actuelle, des tentes suffisamment confortables offrent asile aux campeurs. Bientôt, on verra de charmants bungalows construits pour les propriétaires du splendide domaine des Arbousiers, et ces amoureux de la nature sauront donner à leurs demeures l'aspect qui convient dans un tel paysage.

L'Ile qui va être cultivée apportera à ses habitants les produits de son sol, et bientôt, grâce à la splendide énergie des pionniers de cette oeuvre, ce paradis terrestre pourra être habité par les adeptes des Docteurs Durville. Ceux-ci ont à coeur d'accomplir une tâche formidable et sublime "régénérer la Race". Les moqueurs et les incrédules seront vite convaincus et le curieux qui viendront à l'Ile dans l'espoir d'y cotempler des scènes nudistes seront bien déçus, car la pratique du nu inégral est interdite dur l'Ile.

Un immense élan de confiance va vers les promoteurs de cette nouvelle vie et c'est parce que l'oeuvre est saine et belle qu'elle réussira. G.R.C.

Rédigé par HODIE

Publié dans #Le journal des 80 ans

Commenter cet article