Le journal des 80 ans : une publicité de dernière page

Publié le 29 Décembre 2011


Dans NATURISME n°184 du 24 décembre 1931
Photos dans des numéros précédents
 (Collection AJM)  

184pub

  Dans la sauvage Ile du Levant, une des ravissantes îles d’Hyères, qui dressent leurs falaises face à la côte des Maures, est en train de s’organiser sous la direction personnelle des docteurs G. et A. Durville, le plus formidable Centre Naturiste du monde : HELIOPOLIS.

  L’île du Levant, avec ses nombreuses plages, son maquis souvent impénétrable, son climat idéal, ses sites d’une beauté grandiose, est vraiment la terre d’élection des naturistes. En maillot toute la journée, on y trouve le vrai repos, la paix, la sérénité.

  Les naturistes ont actuellement, la jouissance de la totalité de l’île : ils peuvent s’y promener en toute liberté, y camper, y vivre même. Dans la partie N-0, sur un domaine d’environ 70 hect. est en train de naître, face à l’île de Port-Cros et à la côte, une véritable Cité Rustique : Héliopolis, où s’installent les naturistes désireux de construire une habitation modeste qui leur permettra de passer, en toute saison, des vacances agréables, ou même de se fixer définitivement, loin de la civilisation artificielle des cités modernes. Déjà, plus de 200 adeptes y sont devenus acquéreurs de terrains. Les premiers bungalows sortent de terre. Les sources se captent ; les puits se forent ; les routes se tracent. Dans cette île abandonnée des humains depuis des siècles, la vie commence à renaître. L’organisation est rustique encore, certes, mais elle se perfectionne sans cesse. La mise en valeur du domaine se fait avec méthode et la prospérité s’annonce, qui va sortir du néant.

182ph1

  Aux pionniers de l’idéal naturiste qui nous est cher, à ceux qui ont à cœur de compter parmi les fondateurs de l’œuvre sociale de grande envergure que nous entreprenons, nous demandons leur part d’effort : ils peuvent nous aider utilement, soit en venant camper dans l’île, soit en devenant souscripteurs d’une parcelle de terrain en y construisant un bungalow rustique, soit ne participant à l’émission de nos actions.

174ph2

Rédigé par HODIE

Publié dans #Le journal des 80 ans

Commenter cet article