île du Levant, les lieux de baignade 2 : les Pierres Plates

Publié le 30 Juin 2011

LES PIERRES PLATES      

Extrait de la revue de l’ADIL du 3ème trimestre 1950

Article d'H. Legrand 

 Cet article devrai! porter en sous-titre « Une excursion miniature »! On ne fait pas sur l'île que des grandes randonnées ; en voici une qui ne vous fera pas sortir d'Héliopolis.

Les cartes donnent à ce lieu le nom de « pointe Rousse », appellation déjà donnée sur l’ile a plusieurs avancées rocheuses ; ainsi nous avons la pointe Rousse, à l'ouest du Castelas, la pointe du Russe (sic), entre le Grand-Cap et Rioufrède, le Roucas-Roux, tout près de cette dernière, la pointe de la Rovère, au nord du Sémaphore. Que signifie cette accumulation de choses rousses ? Sans doute des gisements ferreux, qui se dévoilent sur les rochers gris, par des traînées de rouille...

Lieu idéal pour le repos du soir, dans un décor admirable, face a Port-Cros. depuis l'ilot de la Gabinière jus­u'à la pointe de Galère, avec au centre toute la baie de Port-Man et sa vieille tour génoise, face à toute la cote des Maures, du cap Bénat au cap Lardier, face aussi au mistral quand il souffle , c'est pourquoi cette excursion ne sera conseillée que les jours sans mistral, qui sont; par bonheur, les plus nombreux en période estivale.

L itinéraire est on ne peut plus facile. Partant du Rond-point d Héliopolis qui est, comme dit M. Piguet, le «noeud » de l'agglomération, on suit le chemin dit « du bazar », et on continue ainsi tout droit, jusqu'à la mer, sans s'inquiéter des transversales. On traverse la « Perspective », au bas de son escalier final ; on passe au travers du maquis par un chemin sinueux qui laisse voir, à droite, d'abord l'hôtel Marie-Jeanne, agrandi d'un étage, toujours tenu par le sympathique M. Bascle, ensuite une charmante petite villa appartenant à M. Riondel, un vrai bijou provençal. La pente s'accentue, et bientôt le chemin s'identifiera avec la crête étroite du rocher s'enfonçant dans la mer..

A gauche, ce sont des pierres un peu plus plates que les autres, sans plus. L'exagération méridionale en a fait « Les Pierres plates ». et aussi sans doute, la comparaison avec le reste, car on sait qu'a l'île du Levant, il y a très peu de surfaces plates... Elles suffisent cependant à la satisfaction des naturistes venus terminer la journée avec le soleil, et dans une ambiance extrêmement cordiale.

scan269aSCAN629
 

Ce groupement rocheux est limité à l’est par une anse magnifique. Nous y voyons au premier plan une grotte, elle est terrestre et on peut y accéder de justesse à pied sec. A l’ouest, il y a un petit port naturel avec des rochers plats qui peuvent recevoir une ou deux barques. De part et d’autre, les parois des rocs sont à pic et les pêcheurs amateurs y viennent exercer leur art.

 

Souvent, il y a du monde jusqu ‘au coucher du soleil, car les amis de la nature ne s'en tiennent pas aux premiers plans et ne restent pas insensibles à toutes les grandes choses qui les entourent.

------------------

Depuis 1950, deux dalles ont été construites, au nord après la grotte décrite ci-dessus, et au sud dans la petite crique. Des câbles de communication arrivent dans l'anse du nord et passent dans la grotte. Un petit local de réception a été construit au dessus et enfin des balustrades de protection en bois ont été installées pour assurer l'arrivée aux "Plates'" en toute sécurite.

PP1DSC01250
DSC02668DSC02191

P7010129.JPG

DSC03558

DSC03559DSC03560

 

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par HODIE

Publié dans #Bords de mer

Repost 0
Commenter cet article