Concours de la plus belle naturiste 1952

Publié le 10 Août 2011

 

Extrait de l’ADIL, Revue de propagande naturiste de l’île du Levant, 3ème année N°12 4ème trimestre 1952

ELECTION  DE LA PLUS  BELLE NATURISTE DE L'ILE.

Que dire, sans se répéter, de cette manifestation qui, ainsi que les autres années, fut le clou des réjouissances estivales organisées par l'A.D.I.L. ? Jamais l'assistance ne fut aussi compacte. Dès le matin, certains estivants et habitants' d'Héliopolis se rendirent à Rioufrède, emportant leur déjeuner afin de s'assurer les meilleures places. A 15 heures, la plage n'aurait pu contenir une personne de plus. Jamais les rochers de cette splendide petite crique ne furent envahis jusqu'à une altitude aussi élevée. Sans compter les nombreux spectateurs qui avaient pris place sur les bateaux ancrés au large de Rïoufrède.

D'aucuns, paraît-il, critiquent cette manifestation. C'est sûrement qu'ils n'y ont jamais assisté. Ce jour-là c'est la glorification de notre merveilleuse petite plage de Rïoufrède et l'apothéose du corps féminin aux lignes pures et habillé de soleil. Aucun caractère équivoque. Une franche camaraderie anime ce spectacle durant lequel une saine gaité ne cesse de régner. En ce jour, les habitués des Grottes, de l'Avis et d'Héliopolis se trouvent réunis pour rendre hommage à  la beauté et à  la santé.

La palme revint à notre charmante camarade Colette Gambier. Telle fut son avance sur les autres concurrentes que son succès fut un véritable triomphe. En effet, cette jeune élève d'art dramatique a conquis les suffrages, non seulement par les lignes impeccables de son anatomie, mais aussi par sa gentillesse et une présentation où la simplicité était allié à la grâce.

PBN1952

Ses deux demoiselles d'honneur étaient les deux sœurs Ise et Ose Seuwen, naturistes étrangères, dont le charme et la simplicité furent également les causes de leur succès.

Signalons enfin la brillante réussite de notre Exposition de Peinture et Photographie. Les œuvres présentées étaient toutes d'une très bonne tenue, tout à I honneur des exposants. Les visiteurs et les peintres exposants versèrent une somme de 5.000 francs pour les enfants de l'Ecole» d'Héliopolis. A cette somme l'A.D.I.L. ajoute elle-même 5.000 francs. C'est donc 10.000 francss qui seront remis à notre vice-Président M. Comby, adjoint de l'Ile.

Tous les concours furent dotés de prix nombreux et importants offerts par l'A.D.I.L.

A celui qui fut décerné à la plus Belle Naturiste de l’île, vinrent s’ajouter différentes sommes offertes par des spectateurs. C'est ainsi que la plus Belle reçut 6.000 francs et un tableau de peinture.

 

Rédigé par HODIE

Publié dans #Les miss

Repost 0
Commenter cet article