La suite.... des aventures d'Andréa slurp dit Slurp le pirate

Publié le 16 Octobre 2019

Sur Facebook :  Slurp il Pirata - andrea bell'acqua

Du 17 septembre

Après avoir sorti le canard (le canoë) de la base nautique de l'intention, l'endroit qui l'a hébergé du 23 août au 16 septembre, je remercie, entre autres, le service de sport de La Londe-Les-Maures , en particulier, le président Laurent Brazillier et Alan, qui là enseigne la voile aux enfants des écoles et qui m'a donné un coup de main ces jours-ci, le maire de La Londe, François de canson, pour la permission signée qu'il m'a délivré et je m'excuse Avec eux pour la confusion avec la police qui s'est produite le 23 août, que je vous raconterai en douceur. Août est un mois compliqué :). Pensons au présent maintenant. A ce matin, au réveil sur la plage à l'intention, avec le soleil qui allait se lever, à la belle navigation loin de la côte parce que j'espérais arriver à la pointe devant l'île de porqeurolles, mais je me suis arrêté plus tôt, à les cabanes du gapeau. Ici, j'ai connu, Carlos, Floriana, Simon et emillo, des gars intelligents, tous plus ou moins espagnols, sauf Simon, dont aujourd'hui c'est l'anniversaire, (Felicidad ! ) et je les remercie pour l'après-midi passé. Bon continu de master et dans le cul à la baleine pour la thèse... Le soir petit feu pour cuisiner et dans pas longtemps à dormir que demain j'aimerais arriver au point des badine. En septembre on respire un autre air...
Bonne nuit de ruzzolo et le canard et le pirate...

 

Sur Facebook :  Slurp il Pirata - andrea bell'acqua

Du 19 septembre

Hier matin, j'ai commencé à avancer en arrivant après 5 heures à la plage de la badine, où Dominique M'attendait, la dame qui m'a donné l'hospitalité à coussol de mi-Février à début mai, qui est passée me dire au revoir. On passe la nuit sur la plage de la badine, et je mets le canoë à un endroit loin de la mer, parce que je pensais m'arrêter ici jusqu'au passage de la tempête, ce week-end. Il y aura beaucoup de vent de l'est et de la mer, dimanche il y a aussi beaucoup de pluie J'ai fait beaucoup de belles rencontres ici et j'ai rencontré Olivier qui m'a laissé un dessert fait par lui et samedi il m'a proposé d'aller avec lui au festival des arts de la rue à la Crau, un pays tout près. Puis en me promenant sur la presqu'' île de Giens, entre autres très belle, je trouve une plage plus protégée du vent d'est et avec plus d'abris aussi bien pour moi que pour ruzzolo, c'est la plage de la bauma. Je me déplace en canoë et j'y vais avant que le vent ne commence. Je vais rester ici ces jours-ci et voir quelles surprises nous attendent. En attendant ce soir il y a une fête à thème sur la plage, habillés en marins, étant pirate je ne suis pas loin du thème :)
Bon continu à vous tous...

 

Sur Facebook :  Slurp il Pirata - andrea bell'acqua

Du 23 septembre

Quelques jours passés ici sur l'île de giens, avec le canard amarré sur la plage de la baume et la tente montée pour le mauvais temps. Jours, merci à Olivier qui m'a scorazzato avec la voiture à faire un tour pour les salines et à la crau à voir quelques spectacles avec ses deux filles Sarah et zoe, avec le dîner ensemble aussi à dans (C'était un nom particulier et je crois De l'avoir trompé 😅) la femme. D'autres personnes sont aussi passées me voir, y compris Dominique que je n'ai pas remercié dans le post précédent pour toutes les choses à manger qu'elle avait apporté, Estelle avec sa fille Maya, connues à cavailere sur mer, avec qui j'ai essayé d'allumer le feu en frottant deux Des bâtons de bois. Cependant, le temps de ces jours est passé vite et demain, bien sûr, si le vent et la mer me le permettent, je voudrais aller à l'île de porqeurolles.
Après le festival d'orvieto, " les rues de la fantaisie ", où j'ai été invité en tant qu'invité, merci au directeur artistique, ainsi qu'un frère, Andrea Antoniella en art magicien lapone et le festival " Arts de la rue " à la crau et J'ai vu de nombreux amis et quelques spectacles, j'ai eu la nostalgie de faire du spectacle, mais voyons ce que réserve le plus tard. Pour l'instant je ne peux pas charger plus de choses sur le canoë et avancer est déjà un bon objectif 😁
Ruzzolo après des jours agités à cause du Dieu tonnerre est maintenant prêt à aller à la conquête de l'île...
Bonne soirée à tous...

 

Sur Facebook :  Slurp il Pirata - andrea bell'acqua

Du 24 septembre

Ce matin, après le café, il passe me dire bonjour à Olivier, avec deux collations pour la traversée et une gigoteuse des barcge. Vers 11 h, je pars pour aller à l'île de porqeurolles, laissant la place qui m'a accueilli et je remercie aussi le club Belambra de m'avoir laissé rester avec la tente sur le socle relevée. La traversée n'a pas été fatigante à cause du mistral qui arrivait sur le côté, même s'il y avait quelques vagues et quand j'ai réussi à attraper trois maquereaux, j'ai essayé de mettre le plus grand à la traîne, mais ça m'a filé dans le canoë en dessous Le poste du capitaine, alors j'ai attaqué le petit, vu que l'autre je l'avais libéré. Bien sûr, pour enlever les poissons de la ligne avec 5 hameçons pour passer à l'autre où j'ai attaqué le petit n'était pas simple, le vent et la mer me portaient et le fil était partout et l'espace est ce qu'il est. Bref, il y a des ruscito. Pendant que le petit maquereau attendait d'être mangé, voici le grand qui sort de sous la table du poste de Callas, alors je récupère le petit, encore du fil et du fil sur le canoë et libéré le gros chien s'est encore perdu Quelque part dans le canoë. Je renonce à la traîne et je vais vers la plage notre-Dame de porqeurolles, puisque désormais le port je l'avais manqué. Arrivé sur la plage, je déplace la table du capitaine et je libère le poisson que je sentais de temps en temps. Il m'arrive un sandwich au jambon et au fromage en revanche 😊. Merci à ceux qui m'ont aidé avec le canoë et m'accueillir sur l'île. Maintenant, je profite de la plage déserte et je me prépare à cuisiner...
Le capitaine est super content et il a trouvé une prairie où il peut poursuivre les faisans... Bonne soirée

 

Sur Facebook :  Slurp il Pirata - andrea bell'acqua

Du 26 septembre

Café pour commencer la journée. Ensuite, c'est l'heure des besoins primaires, physiologiques, biodégradables. Pour aller sur les rochers au fond, je trouve un seau et je décide de ramasser les petits morceaux de plastique. Je réalise qu'ils sont trop nombreux et il y a aussi les plus grands. Je me suis demandé pourquoi tu fais ça ? Pourquoi tu ramasses tout ça ? J'ai eu beaucoup de pensées pour laisser le monde se remplir de merde, pour qu'on s'aperçoit avant ce qu'on fait. Aussi dire à tout le monde de ne pas acheter des choses avec trop d'emballages en plastique, celui qui décide tout est le sac, si le sac s'effondre, alors il y aura le changement. Puis je me suis dit pourquoi je suis payé. En fait, personne ne me paie, peut-être ma vie, mais c'est moi qui paie la permission au lieu d'être là. Finalement arrivé au canard rencontre magaliena (je crois que je me suis trompé de nom 😁) qui nettoie les plages à porqeurolles et se prend ma récolte en plus de m'inviter chez elle, si je voulais, pour me préparer ou prendre une douche. Pas mal. Un bon paiement. Je vais ranger mes affaires, puisque le mistral va souffler fort, pour qu'il ne vole rien, puis je vais au village à 3,7 km avec quelque chose à cuisiner. Le sentier est dans les bois et j'ai vu des oliviers et des vignes. Arrivé près du village je me sens appeler, par la fenêtre du furgune des pompiers, arrive Nicola. On s'est rencontrés à l'île de port cros et il m'invite à passer plus tard à leur poste. J'arrive devant la maison de magaliena, je vais frapper pour les indications et frapper. Personne ne répond, et je vais faire un tour dans le village. Puis je passe chez les pompiers et je salue Nicola et les autres. Avant de retourner au canoë, je passe encore frapper et m'ouvre un monsieur avec la compagne, je me suis trompé de maison 😅😂. C'est la maison après celle de magaliena, mais il n'y a pas de même. Je retourne au canard pour voir si tout va bien. Je la pousse plus vers la clôture parce que la mer monte et m'aide à m'apporter des trucs à manger. Merci !
Plus tard, je découvre que porqeurolles est aussi un parc national avec son règlement, grâce aux gentils policiers du parc et on me fait connaître une maison abandonnée. Mais je ne vais pas laisser le canoë seule ce soir.

 

 

Rédigé par HODIE

Publié dans #Slurp le pirate, #andrea bell'acqua, #Aventurier, #Rade d'Hyères

Commenter cet article