MON VILLAGE A L'HEURE NATURISTE 2/3 - 1959

Publié le 12 Février 2019

Extraits de L'ILE DU LEVANT, nouveau guide naturiste 1959, une édition spéciale de la Revue Naturiste Internationale

LA DUCHESSE ET LE MAQUIS

La duchesse de Castrie faisait dire des messes pour que "le ciel consumât le Musée du Louvre où tant de nudités offensent la vue..."

En 1959, le ciel, indulgent, consume les nudistes. A petit feu. Ils s'en réjouissent. Ils sont là pour ça. Pour que le feu du ciel leur donne le parfait, l'intégral bronzage qu'ils désirent.

Ils vivent en pensions, dans des hôtels, des bungalows ou des villas particulières, nombreuses. Ils campent, exactement, répétons-le, comme à Ramatuelle, aux Salins d'Hyères ou au cap Brun.

Deux nuances pourtant ; ce village est noyé dans un maquis particulièrement dense ; il vit à l'heure naturiste. Le maquis d'arbousiers et de bruyères, de lentisques et de romarin, souvent bardé de figuiers de Barbarie et d'agaves, forma partout écran, barrage, rempart, c'est le mur végétal de la vie privée, mur épineux, opaque, béni.

Candide naturiste, en son jardin, se vautre ainsi dans les romans policiers et les huiles solaires, à l'écart des curieux et des fâcheux.

Quand l'envie lui prend de se rendre à la Poste, de faire son marché, d'aller boire un verre, il revêt le slip-minimum caractéristique d'Héliopolis, car le nu intégral est interdit sur les voies et lieux publics.

En revanche, sur les rochers, près de la mer où toute pierre même bossée est promue solarium, faites à votre guise, l'heure naturiste vous y autorise. Des Grottes au-delà des Moines s'étendent les "beaches" héliomarins, les plages où l'on passe une partie de la journée comme l'on se rend sur les plages-rôtissoires de Juan ou de Cannes. A cette différence près qu'à l'île du Levant shorts et maillots de bain deviennent, roulés en boule, oreiller pour la sieste ou bien, étendus, tapis de sol pour épargner à l'épiderme de peu moelleux contacts.

Laissons brunir les corps tranquilles.

Les Pierres Plates

Rédigé par HODIE

Publié dans #Ile du Levant, #Guides, #1959

Commenter cet article