Fin de saison n°61 pour l'hôtel Gaëtan !

Publié le 3 Octobre 2018

Fin de saison n°61 pour l'hôtel Gaëtan !

Un beau message de l'hôtel Gaétan ! Merci à Myriam et ses proches !
Source : FacebookHôtel Gaëtan

Fin septembre, derrière vos pas, l’heure de fermer la porte de la 61ème saison de l’Hôtel Gaëtan a sonné.
61ème saison...Ce n’est pas rien ... C’est même énorme.
Avec ce tour de clef, un petit pincement au cœur ; c’est bien. Cela dit des choses...

Depuis 1957, l’Hôtel Gaëtan, toujours là.
L’envie de continuer l’histoire, toujours plus intense.
Cela raconte que ce possible, nous vous le devons aussi et croyez bien que nous ne l’oublions pas.
Vos venues, nos échanges, votre soutien, vos sourires, vos rires, vos encouragements, votre amitié et votre affection nourrissent ce lieu et y apportent une merveilleuse lumière...Merci.

Aux serpents qui sifflent toujours sur nos têtes nous disons aussi merci ; surtout ne changez rien ; vous êtes toujours aussi drôles. Vraiment, ne changez rien parce qu’en plus vous nous offrez, sur un plateau d’argent, une formidable sélection naturelle pour nos nouveaux visiteurs.

L’Hôtel Gaëtan ne convient pas à tout le monde et c’est bien comme ça.
Mais entre nous, tout le monde ne nous convient pas non plus...Tout est donc parfait.

Chez Gaëtan nous cultivons la mémoire et le véritable esprit de famille et c’est dans cet esprit et en toute sincérité que nous vous accueillons avec joie.

Dans nos vieux murs, que nous allons continuer d’arranger, pas de posture, pas de fioriture, pas de chalala. On vient ici sans s’imaginer une seule seconde se prendre pour la 7ème merveille du monde sinon, on risque de vite redescendre et si tel n’est pas le cas, on vous y aidera.
Nous ne promettons pas Byzance mais de l’authenticité. Nous ne vendons pas que des nuitées mais un accueil familial, de la simplicité, avec en prime le cœur et le partage.

Dans notre maison , la différence rime avec richesse ; les petits sont nos grands ; nous apprenons de chacun ; nous écoutons sans nous lasser nos anciens nous raconter et regagner leur jeunesse. Ici on retrouve sa fraîcheur, on salue la sagesse et on dit, quoiqu’il arrive, merci à la Vie.

Dans nos murs vintage, nous vous sortons avec amusement de votre zone de confort ; l’occasion de lâcher prise, de mettre en valeur votre naturel, pour tout simplement être.
Dans cet état apaisé, on profite alors pleinement de la nature splendide dans le respect de soi-même, le respect des autres et le respect de l’environnement. Telles sont les belles valeurs du naturisme.

Notre établissement dans son jus, raconte aussi l'Île du Levant, d’avant. Il s’attache à la promesse d’offrir à ses visiteurs, simplicité et sérénité pour se reposer, loin du brouhaha, des dérives et du trop des villes. Dans cette quête « d’un idéal élevé », sans intégrisme, nous défendons l’île du Levant sain et bon enfant, dans l’éthique de la charte naturiste des frères Durville à l’origine de la création d'Héliopolis.
Telles sont nos convictions pour lesquelles nous ne ferons jamais de médiocres concessions et ensemble, nous garderons le cap pour protéger ce magnifique écrin dans lequel nous vivons .
Alors on le répète encore : pas d’erreur possible ; l’égoïsme, la vulgarité et les débordements n’ont rien à faire ici.
L’île du Levant n’est pas et ne doit jamais devenir un lieu à ciel ouvert pour venir vomir et exhiber la débauche ou nourrir le misérable voyeurisme. D’ailleurs au Paradis, les plaisirs se vivent assurément avec discrétion et élégance. L’île du Levant est bien un paradis et n’a pas plus besoin de l’enfer des paradis artificiels. À bon entendeur...

L’île du Levant, aride et fragile, terre de tolérance et de beauté, mérite mieux, plus, mais avant tout du respect.
N’en déplaise aux non initiés, l’île du Levant a son histoire, son identité et vivre et venir sur l’île du Levant relève finalement de l’Art, un art de vivre exigeant.
Dans son état brut et sauvage et quelquefois rebelle, elle réveille et porte aussi la sensibilité, la créativité de chacun et telle une résidence à ciel ouvert, elle offre ce qu’il y a de plus précieux, la Liberté, avec tous les possibles pour peu qu’ils soient beaux, bienveillants et respectueux.
S’il est dit « La Mémoire est la sentinelle de l’Esprit. », William Shakespeare ; Macbeth (1605), alors ensemble n’oublions pas.

A chacun de vous, nous voulions encore vous dire merci et encore bienvenue et à bientôt dans la tribu Gaëtan.
Portez-vous bien et vive la prochaine saison !!!

A Barthin et Agnès au son des ukulélés , à Virginie et Eric, Ernesto et ses parents, à Éric et Joelle, à Sarah, Baby Manon et Catherine, Anett et Claude, à Corinne et Didier, à vous Serge et Laurent, à Stephanie, Alain et Lydia, à David, Baptiste et Tina, à Mikael et Roger, à Jérôme, Christilla et Baby Nathan, à Marie Annik et Christian, à Maleine, Maxime, Avanna, Didier et Valérie, à Patrice et Marie-lou, Aurélie et Christophe, à notre très fidèle Jean-Luc, à Guy, à Olivier et Nicolas, à Janique et Laurent, à Lolo, à copine Valérie et notre vedette Fabrice, à Robin et Fanny, à Dev Pascal et Élise, à Benoit, Jean Baptiste, Xavier, Mattia et Giovanna, à Alexandra et François, à vous deux Éric et François, à Marie et Didier, à Hervé, Floris, Myriam et Stephane, à Anna, à Yannis, à vous Annick et Xavier, Christian et Helene, à Isabelle et Laura, à Alain, à Lucie toujours sur les recommandations de Catherine et Paloma, à Serge et Catherine au son de la mandoline, à Dorian et Alexis, à Corinne, à Majid, à Alessandro, Alain et Sandra, Andrea et Francesca, à Marie et Didier, à Steve, à Bruno et Fabrice, Nicolas, à Mattew et Armando (so bankable), à Adrien et Johnny, Lucianno, à Alexandre et Franck, à Daniel, à l’association Nu2 avec Thibaut, JP Blanc, Clémence, Jules, Margaux, Antoine, Mathilde et Victor, à Catherine et Jean, à Marylene, Laurette et Frédéric pour l’association Agir au Levant, à Mikael et Emmanuel, à Laurent et sa guitare, à Julietta, à Sandrine et Eric, Philippe, Patrick, à Hélène et Christian, à Giovanni, à Paolo, à Alexandre, à Marie et Maurice, à Jean-Marc et Monica, à Stuart, à Brice et Emmanuelle, à Giovanni, à Christophe et Aurélie, Olivier, à Estelle et Dan, à Philippe, à Gaël et les amis canadiens, à Michel, à Marie, à Marc, à Christian, à Christophe et Nelly, à Erica, à Xavier et Marion, à Marc, à Chère Isabeau, à Laurent et Laurent, à Philippe, Christophe, Christian, à Cricri, à notre Number One, Yoann for ever, à Daniel pour un prochain beau voyage, ...À tous les autres clients et amis.
A vous qui n’avez pu venir cette année et que nous languissons de revoir ! A nos amis les animaux, Manga, Vanille, Moka, Blue, Moogli et cette année, le lapin Coco !
A nos amis ici ; à Laurent, Brice et son équipe, à Clément pour leurs soutiens et leurs interventions
À tous nos copains ici commerçants et saisonniers de l’île du Levant
À Guy et Cathy, à Romain,
À Sandrine,
A Thierry et Gilles qui nous soutiennent sincèrement et tous nos amis de l’île
à Bragi Pufferfish, Loki Starfish, Bosco Noire, Pajak et Nanaa Volta ...& Friends pour la folie des platines
A la Capitainerie
Aux pompiers de l’île sans oublier Momo parti sur le continent.
Aux Vedettes des îles d’Or, le Corsaire
et Pegliasco pour nous permettre ces liens.
À notre formidable famille
A ceux qui sont plus haut et qui veillent
A Wanda, à Gaëtan bien sûr !
A notre Cher Papa

...À tous les enfants de l’Ile du Levant d’hier, d’aujourd’hui et de demain
...Much LoVE 

Rédigé par HODIE

Publié dans #Maisons, #La vie locale, #Ile du Levant

Commenter cet article