Les deux géants de notre faune des mollusques sont levantins !

Publié le 7 Juillet 2018

Par Boris et Marcelle BRYTON - Revue ADIL 4éme année N°15 1953

Univalves ou gastéropodes

Le Triton nodifer (fam. Tritonidés) est le plus grand des univalves européens ; il atteint jusqu'à 30 cm de long ; il est brillamment coloré de tâches brunes sur fond jaunâtre.

Ce coquillage est connu depuis la plus haute antiquité et son nom lui vient de ce qu'on supposait que les dieux marins, nommés tritons, l'utilisaient en guise de trompe en soufflant par l'extrémité brisé de sa spire. Aujourd'hui, les pêcheurs polynésiens l'emploient pour envoyer d'une embarcation à l'autre, leurs cris d'appel.

Tout le monde se souvient du Triton de Loulou, bien connu des passagers en partance pour l'île du Levant.

Photo : Serge de Sazo - Merci à Jean da Silva

Cette espèce se trouve au-dessous de 20 mètres, et existe aussi dans l'Océan. On peut se la procurer auprès des pêcheurs ou des "hommes grenouilles".

Bivalves ou lamellibranches

La Pinna nobilis (fam. Aviculidès) est le plus grand des bivalves européens : il peut atteindre 80 cm de long ; il est connu sous le nom de "jambonneau" ou "nacre", ce mollusque ne vit que dans la Méditerranée et n'est pas rare au Levant, où seuls les bons plongeurs peuvent en trouver, car on n'en trouve q'à une profondeur de 10 mètres ou davantage.

Les Pinnas se fixent à des corps sous-marins au moyen d'une touffe de filaments longs et soyeux (byssus) dont on se servait jadis pour tisser des gants. On trouve parfois dans le corps de l'animal des perles rouges ou noirâtres assez grosses, ainsi que des crustacés à l'état larvaire.

 

Rédigé par HODIE

Publié dans #ADIL, #La faune, #Sous l'eau

Commenter cet article