Six promenades que vous devez faire 1/6 -- Guide Île du Levant 1958

Publié le 27 Avril 2018

  Chaussé d'espadrilles, déjà un peu bronzé, le séant  "habillé d'une ficelle", comme dit le poète, c'est-à-dire en minimum, vous commencez à explorer Héliopolis. Au Rond-Point des Arbousiers, vous trouverez des panneaux et des plans qui vous instruisent de la topographie des lieux. Il vous reste à les parcourir. Nous allons vous y aider.

De l'Ayguade aux Pierres Plates

  Vous connaissez déjà le Val de l'Ayguade et son chemin, c'est par là, nécessairement, que vous êtes arrivé. Pour changer, empruntez pour descendre vers la mer, la Perspective : elle part du Fort Napoléon et vous conduit au-dessus du port. Vous constaterez ainsi que vous laissez à votre gauche et à votre droite, plusieurs chemins. En effet, grosso modo, Héliopolis s'étend sur le flanc d'une colline très arrondie et l'on trouve en la gravissant plusieurs routes en corniche. Vous apprendrez facilement à distinguer celle du bord de mer, celle qui rejoint le chemin de l'Ayguade au carrefour de chez Gaëtan, celle qui monte vers le Bazar et la Brise Marine.

Si vous vous rendez aux Pierres Plates en descendant la Perspective, vous n'aurez pas de mal à repérer le sentier convenable. Il est très fréquenté. Les Pierres Plates sont le solarium le plus proche du centre et beaucoup de naturistes y vont matin et après-midi. Si vous pensez prendre un bain de soleil, n'oubliez pas de vous munir d'une rabane ou de n'importe quel moyen d'éviter à votre épiderme un contact direct avec ces pierres déclarées abusivement  plates. Elles sont en vérité peu confortables, il y a lieu de s'en aviser.

Photo : Loïc Jahan dans Rivages de France Larousse 1977

  Bon nageur, vous avez le choix entre un parcours vers l'Ayguade ou, du côté opposé vers les Moines. Nageur peu entraîné, soyez tranquille, rien de plus facile que de prendre pied n'importe où le long de la côte pour vous reposer au soleil.

Nota : la "Corniche naturiste" n'existait pas. Elle a été créée, en 1959, grâce au financement de la mairie d'Hyères et des commerçants de l'île du Levant.

 

 

Rédigé par HODIE

Publié dans #Guides, #Bords de mer, #Histoire

Commenter cet article