Odette Jacquier : Hommage à l'une des pionnières de l'île du Levant

Publié le 24 Juin 2017

Odette  100 ans

Odette 100 ans

" Nature, Liberté, Indépendance !

En 1936, Odette profite des loisirs offerts par les congés payés ;  avec ses  économies de sténo-dactylo  et grâce à son permis de conduire (rare à l’époque pour une femme !)  elle  « descends » dans le midi de la France. Déjà indépendante !

Liberté : Peu de temps, elle décide de quitter  la  vie parisienne pour s’installer  avec Jo, son alter-ego,  sur un petit bout de terrain sur l'île du Levant pour y construire leur  «nid », qui deviendra  petit à petit les « Bungalows de l’Eden »  qui accueilleront tous les épris de Nature et Liberté. Elle fera ainsi partie de ces couples de pionniers qui parmi d’autres participeront  à la création du village Héliopolis à l'île du Levant.

Trois enfants sont nés de l'union avec Jo :  Danie, Jean Claude et Sylvette.

A la disparition de Jo, Odette reste vivre au Levant ; Elle parcourt cependant campagnes et montagnes, seule avec ta voiture, toujours éprise  d’indépendance. 

A tes 93 ans, elle est accueillie pendant 10 ans en Maison de Retraite  à Toulon ou elle passera très sereine, ses dernières années. "

Merci à Sylvette pour ces phrases extraits de l'hommage lu lors du recueillement suite au décès d'Odette Jacquier dans sa 103ème année, le 7 juin 2017.

Au second plan, l'Eden en mars 1942. Coll. S. Jacquier

Au second plan, l'Eden en mars 1942. Coll. S. Jacquier

Jo Jacquier, peintre en 1939 à la Pomme d'Adam. Coll. S. Jacquier

Jo Jacquier, peintre en 1939 à la Pomme d'Adam. Coll. S. Jacquier

Odette Jacquier : Hommage à l'une des pionnières de l'île du Levant

Rédigé par HODIE

Publié dans #Histoire, #La vie locale

Repost 0
Commenter cet article