Héliopolis au Lavandou !

Publié le 2 Décembre 2015

Les Vendredis culturels du Lavandou vous proposent

"L’île du Levant et la création d’Héliopolis" par Julie MANFREDINI, le 18 décembre 2015 à 20h30, à l’Espace culturel du Lavandou (avenue de Provence). Rens. : 04 94 00 41 71

Né en Allemagne au XIXe siècle, le naturisme (qui prône un retour aux valeurs de la nature) se diffuse en France sous l’impulsion d’André et Gaston Durville, deux médecins parisiens. En 1918, ils éditent La cure naturiste, livre qui rencontre un certain succès. Le régime Durville propose de lutter contre le grave déséquilibre entre le corps et l’esprit généré par la modernité. Il préconise une meilleure alimentation et une exposition du corps à l’air libre au soleil.

Cette doctrine psycho-naturiste est mise en œuvre en 1928 sur l’île du Platais, à quelques kilomètres de Paris où est fondée Physiopolis, la cité du sport. Puis en 1931, c’est sur l’île du Levant, la plus sauvage des îles d’Or au large du Lavandou qu’est créée Héliopolis, la cité du soleil. A la recherche du paradis perdu, les pionniers construisent les premiers bungalows et s’organisent pour une vie quotidienne autonome avec une boulangerie, un bazar, une école...

La cité d’Héliopolis est devenue le premier village naturiste de France et d’Europe. Les naturistes, vêtus de leur simple «minimum», y perpétuent cette quête d’une vie plus proche de la nature voulue par les frères Durville.

Les générations se succédant sur cette île paradisiaque et de nouvelles populations arrivant, comment évolue cette pratique ? Quel devenir pour l’île où les habitants cohabitent également avec la présence des militaires du centre d’essai pour missiles depuis 1950 ?

Par Julie MANFREDINI, professeur d’histoire-géographie et docteur en histoire contemporaine. Elle est l’auteur d’un ouvrage, «Héliopolis, une communauté naturiste sur l’île du Levant (1931-1970)».

Cette soirée sera accompagnée d’une exposition du photographe levantin Guy Thouvignon.

Héliopolis au Lavandou !

Rédigé par HODIE

Publié dans #Artistes-écrivains, #Le Lavandou, #Histoire

Commenter cet article